icon-autismeBienvenue dans la conscience d’un autiste Asperger :

L’exercice dans l’autisme, une forme d’exorcisme !

Je sais que certains vont peut-être trouver ces propos exagérés, mais sachez que je transmets ici une voie directe pour comprendre pourquoi l’exercice est un incontournable dans l’autisme et pourquoi c’est une forme d’exorcisme. Mon but ici est seulement d’aider certaines personnes autistes à se sentir mieux intérieurement et à voir plus clair dans ce monde, et pas seulement qu’elles, toutes les personnes en général, car le bien-être intérieur c’est aussi possible quand on est autiste. Il ne suffit que de trouver le chemin pour y accéder.

Comme je l’ai expliqué dans mon livre L’autisme, revu et corrigé par un autiste Asperger, les autistes vivent sur un plan de Conscience différent des gens normaux. Ainsi, à cause de cette conscience, ils ont des problèmes lorsqu’ils captent toutes sortes d’énergies néfastes qui s’accumulent dans leur champ d’énergie (voir les explications dans mon livre).

Que ce soit des énergies néfastes telles que des émotions, des pensées négatives ou des croyances erronées, toute la gamme de ce qui peut être capté et emmagasiné, y passe. Bon, attention ici gens sensibles, les autistes captent aussi des éléments de l’ombre présents sur Terre. En passant, Dieu, dans sa gentillesse, nous a laissé savoir ce qu’étaient ces énergies qui troublaient le cœur des gens, vous n’avez qu’à lire la Bible pour mieux comprendre ou mon Livre choc : sortez de l’illusion et devenez Dieu. J’y vais avec douceur ici, mais pour que vous compreniez mieux ce que j’explique, je dois vous dire ce qu’il en est.

Ce côté obscur est habituellement mis de côté par la masse car les gens ne sont pas au courant que tout le monde ce qui incluent les autistes captent en eux de l’énergie non bénéfique qui les affecte et ils ne savent pas quoi faire de cette information. De mon côté, puisque j’ai expérimenté de nombreuses fois ce que je vous explique, je peux donc en conscience vous dire ce qu’il en est : que l’exercice est une forme d’exorcisme.

Alors un des moyens, ce n’est pas le seul en passant, pour faire sortir ce qui trouble la paix du champ d’énergie de la personne qu’elle soit autiste ou non, c’est de faire de l’exercice. Pourquoi ? Ce qui se produit énergétiquement parlant lorsque vous bougez, le réseau énergétique qui parcourt le corps est stimulé. En bougeant, c’est comme si vous activiez le feu de ce réseau, le chi, pour brûler ce qui l’entrave. S’il n’est pas activé, les énergies limitantes qui s’y trouvent, s’installent et se cristallisent dans le corps pour rester, d’où de nombreux problèmes de comportements,  d’anxiété et de maladies par exemple qui en résultent.

Dans le concret, si vous êtes autistes (ou non) ou que vos enfants soient autistes ou non, et que vous vivez toutes sortes de problèmes, bougez. Ainsi, votre feu intérieur se chargera de faire sortir un peu plus ce qui vous nuit. Mais attention, vous risquez aussi de confronter ce qui ne veut pas que vous bougiez. Il est possible que si vous mettiez en place de l’activité physique, vous ayez à confronter ce qui ne veut pas en vous que vous en fassiez. Avec votre volonté et votre intention, dépasser ces énergies qui veulent rester en vous ou chez votre enfant autiste (TSA). De grâce, chers parents, débranchez  vos enfants de la boîte carrée qui sème le mal ( télévision, internet, jeu vidéo…) et faites bouger vos enfants et vous aussi en passant, bougez.

Par exemple, prendre une marche avec un bon rythme, aussi banal que cela puisse sembler a toute son importance, c’est au moins une base pour faire de l’exercice. Idéalement pour une efficacité optimale lorsque vous faites de l’exercice vous devriez transpirer et avoir chaud pour libérer, brûler et exorciser les énergies non bénéfiques.

Votre enfant refuse de bouger ou il n’aime pas marcher ? Il vous donne l’indication de ce qui doit justement être fait : faire de l’exercice ou marcher ! Ici, ce sont plutôt les énergies négatives qui agissent en lui et qui parlent en disant ne pas vouloir marcher et qui le rendent paresseux. Alors peu importe le refus, trouver une façon positive tout de même de marcher ou de courir. Par exemple, si votre enfant ne marche jamais, faites-le marcher 5 minutes. Encouragez-le, félicitez-le, c’est la base même de marcher. La fois suivante, marchez 10 minutes et ainsi de suite. Il pourra peut-être courir après…

De mon côté, j’ai toujours marché et fait du sport seul. Ce n’est que lorsque j’ai cessé de m’entraîner activement quand je suis allé vivre dans la montagne dans le bois, que j’ai vécu une certaine déroute car il était dangereux de marcher et courir sur cette route sinueuse. Lorsque je suis déménagé de nouveau en ville et que je me suis remis à l’entrainement, mon état intérieur s’est transformé. Je pouvais comparer comment je me sentais avant et après avoir fait de l’exercice. Même qu’à un certain moment dans ma vie, j’ai été guidé à courir quotidiennement. Depuis ce temps, je cours maintenant un minimum de 5 kilomètres par jour pour le cardio et je m’entraîne également physiquement 3-4 jours semaine (pas au gym, mais toujours seul à la maison), j’en ressens un grand bien-être intérieur et la léthargie que j’ai connue dans le passé n’est plus rendez-vous. Pourquoi ? Parce que lorsque je bouge et que je fais de l’exercice, je libère mon corps des énergies de l’ombre présent dans ce monde. Lorsque je ne m’entraînais pas quotidiennement, j’avais des problèmes, différents symptômes car mon corps était devenu un dépotoir ténébreux comme je l’explique dans le livre l’Autisme, revu et corrigé par un autiste Asperger. S’entraîner, bouger ou faire de l’exercice n’est donc pas un choix mais une nécessité voire une obligation pour vous exorciser du mal et mieux vivre dans ce monde et surtout si vous êtes autiste.

Alors, voilà, maintenant que vous savez ce que vous faites quand vous bougez, vous n’aurez plus d’excuse pour ne plus le faire. En ce début janvier, si vous n’avez pas encore mis en branle des résolutions, faites-le dès maintenant, de grâce n’attendez pas un autre mois de janvier pour bouger !

Merci de partager le lien de cet article, car il peut aider des âmes à sortir des ténèbres et retourner vers Dieu.

Que Dieu vous bénisse et que la Paix soit avec vous !

Pierre-André Pelletier
La Conscience d’un autiste Asperger
www.pierreandrepelletier.com

 


Procurez-vous  les livres sur la Conscience et l'autisme de Pierre-André Pelletier pour :

- Ouvrir votre conscience,
- Apprendre comment vous libérer de la souffrance,
- Comprendre le sens de la vie,
- Découvrir la face cachée de l'autisme
- Marcher le chemin qui mène à votre âme et trouver Dieu

small-livre-choc

Je vous recommande également les ouvrages sur la Conscience de l'auteure Nadine Primeau

 ____________________________
©TOUS DROITS RÉSERVÉS. La reproduction et la copie de cet article et du contenu de ce site Internet de manière intégrale ou partielle est interdite sans l'accord de l'auteur. Cependant, vous êtes autorisé à partager le lien de cet article et de ce site sur votre blogue, par courriel ou dans les réseaux sociaux.

copyscape-banner-white-200x25

Inline

Merci de cliquer J'AIME
    pour partager la Conscience !!

Inline

Merci de cliquer J'AIME
    pour partager la Conscience !!